L'entretien Skype, s'adresser à... une image !
L'entretien Skype, s'adresser à... une image !

Première étape, beaucoup d'appréhension pour ma part, "je n'aime déjà pas parler au téléphone, mais alors Skype, mon dieu !". Ce manque de confiance en moi m'incitait à tout annuler, et puis je relisais les blogs pour me préparer et finalement, comme je l'ai expliqué dans mon article précédent, je me suis lancée... et j'ai bien fait :).

Pourquoi ? Car il n'y a AUCUNE surprise. Tout se déroule comme les blogs l'expliquent. Certes, certains commençaient à dater ou n'étaient pas très actualisés, mais le mode opératoire est le même. Cette étape n'est là j'imagine que pour effectuer un premier tri des candidats, chose qui effraie donc, mais NO panic. Il suffit de se préparer un minimum et TOUT ira bien (on ne vous demande pas d'être bilingue en anglais, rassurez vous).

Hop, la sonnerie Skype retentit, mon niveau de stress atteint son paroxysme, et alors quelle surprise, j'entends une voix féminine, mais aucun retour vidéo, une simple image International Services. Assez déroutant d'ailleurs, on me voit, on m'analyse peut-être... j'essaie donc de paraître souriante, à l'aise, et à ma grande surprise, le suis plutôt. (mais entre nous, un simple échange téléphonique n'aurait-il pas suffit ?). La dame me parle tout d'abord en français, puis en anglais (mais alors deux, trois questions et hop l'affaire est réglée). Cela ne dure pas très longtemps.

Voici un exemple de questions susceptibles d'être posées (préparez vos réponses en français et anglais).

- Que faites-vous actuellement ? Soyez capable de vous présenter !

- Pourquoi Disney ? Quelles sont vos motivations ? Rencontrer des personnes du monde entier, améliorer votre anglais, représenter et partager la culture française...

- Quelles sont vos expériences professionnelles ? (n'hésitez pas à mettre en avant vos jobs avec un contact clientèle, avec des enfants, ou en restauration...)

- Etes vous déjà allé(e) aux USA ?

- Avez-vous des tatouages ou piercings ? (La réponse obligatoire est NON, même si vous en avez, répondez négativement, vous pourrez toujours les dissimuler sur place incognito).

- Cela vous dérange-t-il de partager la chambre ?

- S'il y a un conflit avec votre roommate, comment réagiriez-vous ?

- Comment vous qualifieriez-vous ? Votre caractère etc... easygoing ;) et si vous avez déjà vécu en colocation, n'hésitez pas à le faire savoir... Le tout est de rassurer le recruteur. En vous choisissant, IS espère vraiment trouver le candidat parfait qui posera aucun problème et qui sera aussi assez fort psychologiquement pour terminer l'aventure. Ainsi, si vous cumulez les expériences à l'étranger, cela montre un signe de maturité, et il ne faut donc pas hésiter à en parler car cela multiplie considérablement vos chances à mon sens (si vos voyages sont malheureusement peu significatifs, mon conseil : extrapolez les !! (cela montre que vous êtes ouvert, et votre capacité d'adaptabilité grande).

A la fin de l'échange, assez court, je dirai entre 10 et 15 minutes, la dame d'IS me réconforte et me tient au courant de la suite des évènements.... Si je suis retenue pour l'entretien national à Lyon, ce sera le même style de questions et il faudra que je sache parler de ma région, de la culture française par exemple... les choses à découvrir, à visiter etc... Et cela s'arrête là. Plus qu'à s'armer de patience...

... pas très longtemps puisque c'est avec une énorme joie que je reçus par très longtemps après le mail "Félicitations bla bla bla... vous avez été retenue pour les entretiens à Lyon...".

YOUPIIIIII tralalala DIIIINGUE truc de oufffffff

Et concrètement, à ce moment là, je commence à prendre conscience de la possibilité de partir un an aux USA. Just AWSOME !

Dans le prochain article, je vous détaillerai la journée que j'ai vécu à Lyon. See ya :)

Retour à l'accueil